logo barbier-mueller

La littérature nigériane à l’honneur


16 juillet 2015 - 16 juillet 2015

Le jeudi 16 juillet à 12h30, une lecture portée par le comédien genevois Sébastien Deront rend hommage à la littérature nigériane contemporaine au musée Barbier-Mueller !

Au programme :

  • Extraits de Tout s’effondre, un grand classique de Chinua Achebe, publié en 1958. L’auteur y décrit un village igbo avant l’arrivée des colons en abordant l’effet du colonialisme sur les sociétés africaines.
  • "Le piano et les tambours", l’un des poèmes les plus connus de Gabriel Okara, poète et romancier ijo qui a reçu le prix Commonwealth Poetry en 1979.
  • Une nouvelle de Sefi Atta tirée de Nouvelles du pays (2012), où la romancière, nouvelliste et dramaturge s’interroge sur l’identité africaine et nigériane aujourd’hui.